Actualités du Registre Suisse du Cancer de l’Enfant

Prise de position du Registre Suisse du Cancer de l‘Enfant (RSCE) pour la nouvelle loi sur l’enregistrement des maladies oncologiques

Le Registre Suisse du Cancer de l'Enfant (RSCE) et le Group d’Oncologie Pédiatrique Suisse (GOPS) accueillent favorablement le concept présenté de loi pour l’enregistrement des maladies oncologiques.

Le Registre Suisse du Cancer de l'Enfant (RSCE) et le Group d’Oncologie Pédiatrique Suisse (GOPS) accueillent favorablement le concept présenté de loi pour l’enregistrement des maladies oncologiques. La formation d’une base légale nationale est importante pour simplifier les travaux des registres du cancer, pour avoir des standards nationaux, pour améliorer la qualité des données récoltées et pour sécuriser le financement. La Suisse aurait alors un système comme il en existe déjà dans les pays voisins. Au cours des dernières décennies, le RSCE a effectué un travail précieux afin de continuellement collecter de nouvelles données et d’optimiser la prévention, le diagnostic, la prise en charge et le suivi des enfants atteints de cancer sur le plan national. Le Registre s’est aussi impliqué dans la construction de la nouvelle «loi fédérale d’enregistrement des maladies oncologiques». Le RSCE salue en particulier le fait qu’elle tient compte de la place spéciale et importante qu’occupe le cancer chez les enfants et le RSCE.

La version complète des commentaires du RSCE au sujet de l’avant-projet de loi peut être trouvée dans la section des publications sur ce site Web. Le texte est en allemand.



© ISPM - Université de Berne 2019